SEQUENTIALITE, VARIABLES, AFFECTATIONS,

LECTURES, ECRITURES

21. Séquentialité

Analyser un problème c'est rechercher différentes étapes nécessaires à sa résolution.

On décompose le problème en sous-problèmes, que l'on résoud l'un après l'autre, c'est-à-dire de façon séquentielle.

La description d'un traitement décomposé en sous-traitements successifs se fait en séparant ces sous-traitements par un ";".

Un traitement élémentaire, c'est-à-dire non décomposable s'appele une instruction. Exemple : affichage d'un résultat.

22. Affichage d'un résultat

Sur une cassette de poche tous les résultats intermédiaires sont systématiquement affichés. Avec un ordinateur, ils seraient beaucoup trop nombreux et l'affichage doit être demandé explicitement.

ecrire(exp 1, exp 2, ..., exp n);

Chaque expression peut être soit une expression arithmétique, soit une chaîne de caractères, soit l'ordre 'à la ligne' qui fait commencer à la ligne suivante. Les différentes expressions sont affichées l'une à la suite de l'autre dans l'ordre indiqué.

Ecrire un algorithme qui écrit et calcule l'aire d'un disque de rayon 1,24 :

ALGO Aire;

CONST

Réel PI=3.1415;

Réel R=1.24;

DEBUT

ecrire('Rayon =');

lire(R);

ecrire('L''aire est de : ',PI*R^2);

FIN.

23. Variables

Lorsqu'on décompose un traitement en sous-traitements, il est fréquent que le sous-traitement T2 utilise des résultats intermédiaires produits par T1.

Ces résultats intermédiaires qui aboutissent à un résultat définitif n'ont généralement pas besoin d'être conservés.

On choisit de désigner ses résultats intermédiaires par les valeurs successives d'un même objet que l'on appele variable.

Ainsi, une variable apparaît comme une boîte dont le contenu peut être modifié au cours du déroulement de l'algorithme par l'instruction d'affectation ou de lecture.

A tout moment le contenu de cette boîte est appelé valeur de la variable.

Cette boîte qui est une variable doit être désignée par un nom ou identificateur pour pouvoir être manipulée.

Syntaxe : VAR <type> identificateur [init valeur]

Le choix de l'identificateur doit être judicieux et évoqué autant que possible le choix joué par la variable.

24. Affectation

:= =

Syntaxe : identificateur := exp;

25. Lecture

lire(ident 1, ident 2, ..., ident n);

On considère un élevage de poules et de lapins et on désire connaître le capital représenté par l'ensemble de bètes sachant que le nombre de poubles, prix d'une poule, nombre de lapins, prix du lapin sont des données.

Ecrire un algorithme qui va :

- lire les données,

- calculer et afficher le capital,

- calcule et affiche le nombre total de pattes.

ALGO Ferme;

VAR ent nbpoules,nblapins;

réel prixpoule,prixlapin;

DEBUT

ecrire('Nombre de poules et de lapins');

lire(nbpoules,nblapins);

ecrire('Prix d'une poule et d'un lapin');

lire(prixpoule,prixlapin);

ecrire('Capital=',nbpoules*prixpoule+nblapins*prixlapin);

ecrire('Nombre de pattes total=',2*nbpoules+4*nblapins);

FIN.